http://patricksadler.com

 

"L'image de la nature de l'image" est un jeu de mot qui rassemble "l'image de la nature" et "la nature de l'image". En observant la nature pour la peindre, j'ai remarqué que je regardais plus une image dans mes pensées qu'une réalité devant moi. En soliloque, un bavardage mental a commencé: de quoi est-elle donc faite, cette image en nous, que nous expérimentons quotidiennement sans nous en rendre compte? Nous vivons cette image en nous-mêmes et croyons à une réalité qui n’est qu’une apparence issue de notre projection mentale.

 

Ma peinture intègre une recherche sur la nature de l'image. Nature que nous sommes incapables de localiser. Dès que nous essayons de la saisir, elle nous échappe. Elle semble aussi éphémère autant qu'une bulle de savon, qui, lorsqu'on la touche, éclate. Comment la transmettre alors et comment être sûr qu'elle apparaîtra aux autres, comme elle m'apparaît ?

 

Et de plus, elle est imprégnée d'une multitude d'émotions soumises à un changement perpétuel. Pour ne pas m'y perdre, j'essaye d'utiliser l'objet extérieur comme référence. Mais là-aussi, dès que je m'en approche, son image s’estompe et perd sa représentation. En fait, ma peinture essaye de dévoiler cette machination qui nous fait croire à l'existence d'une image construisant notre égo. Hélas, elle est, elle-aussi, un médium instable soumis à l'impermanence.

 

La dichotomie de la nature de l'image mentale se reflète dans ma recherche picturale.

 

Vu de loin mes tableaux montrent l'illusion d'une image représentant la perception d'une forme de réalité telle que nous pouvons la percevoir. Mais déjà le choix chromatique et l'expressivité du traçé fait s'effacer progressivement cette illusion et amène à s'approcher de la peinture.

 

De près, le côté non-figuratif avec ses qualités picturales inhérentes domine la perception. C'est un monde abstrait qui nous offre un système de plages colorées avec ses variabilités topologiques, ses opacités et ses transparences. 

 

Cette recherche de la connaissance de la nature de l'image nous amène à nous poser des questions non seulement d'ordre épistémologique, mais aussi d'ordre phénoménologique:

 

Où se situe l'image mentale? De quoi est-elle faite? Qu'elle est sa durée?

 

  • LE PEINTRE EN VACANCES 1 0 Kommentaren - Opriff LE PEINTRE EN VACANCES 1
  • LE CHEMIN QUI MÈNE AILLEURS 0 Kommentaren - Opriff LE CHEMIN QUI MÈNE AILLEURS
  • LE PIN BLEU 0 Kommentaren - Opriff LE PIN BLEU
  • L'OEIL DE L'EAU 0 Kommentaren - Opriff L'OEIL DE L'EAU
  • L'ARBRE ET LA MER 0 Kommentaren - Opriff L'ARBRE ET LA MER
  • MIRAGE 0 Kommentaren - Opriff MIRAGE
  • UN VERT DANS L'EAU 0 Kommentaren - Opriff UN VERT DANS L'EAU
  • LE PEINTRE EN VACANCES 2 0 Kommentaren - Opriff LE PEINTRE EN VACANCES 2
  • LE MARAIS ENCHANTÉ 0 Kommentaren - Opriff LE MARAIS ENCHANTÉ
  • LA PORTE DE L'ESPRIT 0 Kommentaren - Opriff LA PORTE DE L'ESPRIT
  • DESSIN 0 Kommentaren - Opriff DESSIN
  • LE MONSTRE EST CELUI QUI REGARDE 0 Kommentaren - Opriff LE MONSTRE EST CELUI QUI REGARDE
  • DESSIN 0 Kommentaren - Opriff DESSIN
  • VERTS LUISANTS 0 Kommentaren - Opriff VERTS LUISANTS
  • LE PEINTRE EN VACANCES 3 0 Kommentaren - Opriff LE PEINTRE EN VACANCES 3
  • DESSIN 0 Kommentaren - Opriff DESSIN
  • DESSIN 0 Kommentaren - Opriff DESSIN
  • LE SENTIER DU LITTORAL 0 Kommentaren - Opriff LE SENTIER DU LITTORAL
  • LES ROCHERS ROSES 0 Kommentaren - Opriff LES ROCHERS ROSES
  • REFLETS ROSES DANS UN UNIVERS VERT 0 Kommentaren - Opriff REFLETS ROSES DANS UN UNIVERS VERT
  • LA CALANQUE 0 Kommentaren - Opriff LA CALANQUE